Certification « Haute Valeur Environnementale » et « Viticulture Durable en Champagne »

Depuis le 26 octobre 2015, le Champagne Jean Plener Fils détient le double label « Viticulture Durable en Champagne » et « Haute Valeur Environnementale » (niveau 3, voie A).

HVE et VDC, c’est quoi ?

HVE, Haute Valeur Environnementale, est une certification nationale, encadrée par le Ministère de l’agriculture (loi Grenelle). Cette certification a pour objectif d’identifier les exploitations engagées dans des démarches particulièrement respectueuses de l’environnement.

Pour être certifié HVE (niveau 3, Voie A), l’exploitant doit remplir un nombre minimal de critères dans quatre thématiques : la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et la gestion de l’irrigation.

exploitation viticole champagne HVE

La VDC, Viticulture Durable en Champagne, est une certification mise en place par les instances champenoises : ciblée pour les spécificités locales, elle est complémentaire de l’approche HVE. Les enjeux de cette démarche sont de:

– maîtriser le recours aux intrants dans un objectif de respect de la santé et de l’environnement,

– préserver et mettre en valeur le terroir; la biodiversité et les paysages viticoles,

– gérer de manière responsable l’eau, les effluents, les sous-produits et les déchets,

– réduire la dépendance énergétique et l’empreinte carbone de notre exploitation et de la filière.

Pas moins de 140 critères ; allant de l’aménagement du vignoble à la formation du vigneron, en passant par l’entretien des sols et la gestion des déchets, constituent le référentiel « Viticulture Durable en Champagne ».

Pour obtenir la double certification, nous avons été contrôlé par un auditeur indépendant. Cet auditeur viendra contrôler régulièrement que nous maintenons nos engagements, et que nous remettons constamment en cause nos pratiques pour les adapter aux évolutions technologiques et culturales.

Un référentiel de 140 points, le plan de contrôle de ces 140 points etc : ça donne la migraine !

Un référentiel de 140 points, le plan de contrôle de ces 140 points etc : ça donne la migraine !

Est-ce que ça va changer quelque chose pour nos Champagnes ?

La qualité, le goût et le prix de nos Champagnes sont les mêmes, l’énergie qu’on met à les produire est plus intense, car nos bouteilles sont élaborées selon les exigences de la Haute Valeur Environnementale et de la Viticulture Durable en Champagne.

Nous n’avons pas choisi ces démarches par opportunisme mais par conviction. Pour nous, le développement durable, c’est avoir le respect de l’environnement, mais aussi le respect de nos clients. La qualité de nos Champagnes sera toujours la plus haute, et nous ne mettrons pas de coup de massue sur nos prix pour couvrir les investissements et hausse de coûts induits par la HVE. Nous considérons que notre devoir de producteur est de tendre vers la plus grande excellence environnementale.

HVE et VDC : merci à ceux pour qui c’est dur

Pour le Champagne Plener, le développement durable c’est donc le respect de l’environnement, le respect de nos clients, mais aussi le respect de nos collaborateurs. Et c’est là où le bât blesse. Etre exigeant en matière d’environnement, dans les vignes, ça se fait souvent au détriment de l’humain. Quand il faut passer des heures en pleine canicule à passer la raclette pour éviter le désherbant, c’est usant. Quand il faut trainer des kilos de boue sous nos bottes à la taillerie parce que nos sols ont été labourés, ça rend plus difficile une tâche déjà fastidieuse. Pareil quand il s’agit de pousser les brouettes pleines aux vendanges. Pour notre ouvrier et les saisonniers qui nous aident, les labels HVE et VDC rendent concrètement les choses plus dures. Merci à eux !

En conclusion : finalement, la partie se joue aussi ailleurs

On entend aussi dire que ces labels ne sont pas assez exigeants. Peu importe où on met le curseur ; il y en aura toujours pour le trouver trop bas et d’autres trop haut. Voilà mon avis sur cette question : l’engagement dans ces démarches est un premier pas nécessaire qui nous pousse concrètement à nous améliorer. Tant mieux si ces labels nous apportent une image valorisante. Mais finalement, le plus difficile est de continuer nos efforts « à la maison », côté vie privée ! Le Champagne Plener, c’est une petite exploitation familiale : à notre sens, être HVE et VDC n’a de sens que si, dans notre vie privée, nos efforts rejoignent ceux de notre travail. Faire la chasse aux déchets plastiques, prendre le vélo plutôt que la voiture etc : rien de tout ça n’est dans le référentiel ni contrôlé par l’auditeur. Pourtant, c’est aussi là que se joue la partie ! D’ailleurs, pour vous aider chez vous, nous vous invitons à lire notre page « Champagne et consommation durable ».

Si vous avez lu jusque-là, félicitations ! Voici quelques lignes en plus, écrites par le Comité Champagne, qui résume mieux que nous l’état d’esprit de la démarche :

« La viticulture durable est l’application à la viticulture des principes du développement durable. Elle peut se définir comme un système de production qui vise à réunir de manière pérenne des objectifs de performance économique, de respect de l’environnement et plus largement de réponse aux attentes sociétales. Il s’agit de créer de la valeur et de la partager (…) tout en limitant les flux de matière et d’énergie, en évitant la destruction des écosystèmes, en préservant la biodiversité et les paysages et en luttant activement contre les changements climatiques. Cet enjeu difficile mais enthousiasmant réclame une remise en cause permanente et une dynamique de progrès. »

L’enthousiasme, c’est le maître mot !

champagne haute valeur environnementaleVDC

Vidéo de promotion de la Viticulture Durable en Champagne réalisée par le Comité Champagne :

4 Comments

  1. Bravo pour ces deux certifications.
    La démarche vers le respect et l’adoption d’un référentiel est très stressante car il faut trouver soit même les manières de faire à partir d’un texte plein de « doit » théorique et général. Et puis vient l’auditeur, qui vient brouiller le ventre. En ai-je assez fait, etc ?.
    J’espère que vous n’avez pas eu un auditeur extrémiste.
    Félicitations encore une fois.
    Jean-Marie

    • Maud Plener

      15 novembre 2015 at 14 h 09 min

      Merci ! C’est vrai qu’on n’a pas très bien dormi la nuit précédant l’audit … Mais l’auditeur était très sympathique ! Intransigeant et rigoureux, mais on a eu des échanges constructifs avec lui.

  2. Jean-Eric POIRIER-QUINOT

    18 novembre 2015 at 16 h 37 min

    Bravo. Fidèle de longue date je ne suis pas surpris, cependant je mesure la charge supplémentaire de travail en particulier documentaire.
    J’ai particulièrement apprécié le commentaire à propos de la dureté du travail. Je me joins à vous pour remercier vos collaborateurs.
    Je reconnais la qualité de votre engagement à la réflexion concernant la vie privée. Vous avez su construire une cohérence entre vie professionnelle et vie personnelle. Cela se sent dans les arômes et les bulles qui fusent de vos bouteilles.
    Jean-Eric

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*